Comment bien s'occuper de vos poules en hiver ?

22/01/2021
Bandeau-bien-nourrir-sa-poule-en-hiver

Cet hiver, pour faire face au froid, Magalli aura besoin d'une nourriture adaptée, d'un poulailler isolé... Magalli vous livre ses secrets pour aider vos gallinacés préférés à affronter cette rude période de l'année.

Distribuez à vos poules Magalli un aliment équilibré tous les jours 

Magalli a besoin de manger pour pondre de bons œufs. Pendant l'hiver, intempéries obligent, les occasions de se balader dans votre jardin et de picorer herbes et insectes se font plus rares. Elle aura donc, plus qu'en n'importe quelle autre saison, besoin d'un aliment équilibré et distribué tous les jours.

Pour que vos poules de compagnie restent en pleine forme, cet aliment doit contenir :

Des protéines, pour faire le blanc de l’œuf. Elles sont apportées par les graines protéagineuses comme le tournesol, le colza ou le soja. 

De l’énergie, pour bouger son derrière dodu et pour faire le jaune de ses œufs. Elle est apportée par l’amidon des graines comme le maïs et le blé.

Des minéraux, pour la coquille de ses beaux œufs : calcium et phosphore incorporés à la juste dose !

Des vitamines et des oligo-éléments, pour une Magalli belle et en pleine forme !

Magalli a mijoté des recettes en ce sens, en faisant rimer - pour le plus grand bonheur de vos poules - gourmandise et équilibre (voir notre article sur le nouveau Muesli Magalli, formulé sous contrôle vétérinaire).

Et parce que les bons repas d’hiver sont meilleurs autour d’une grande tablée, optez pour des mangeoires suffisamment grandes qui permettront à toutes vos poules de passer à table au même moment. Cela évitera les disputes et le pillage entre elles, leur repas sera ainsi plus convivial. :-) Par ailleurs, remplissez les mangeoires seulement aux 2/3 pour ne pas qu'elles éparpillent et gaspillent leur nourriture. Un bon repas mérite d’être dégusté jusqu’à la dernière miette ! N'hésitez pas à compléter l'alimentation de vos poules Magalli avec vos épluchures et restes de légumes. Elles sont, nous vous le rappelons, de vrais composteurs sur pattes. Comme elles trouveront moins de nourriture à l'extérieur par elles-mêmes, elles seront ravies de ce petit geste !

L’heure, ou plutôt la luminosité à également toute son importance ! Donnez à manger à vos poules uniquement quand il fait jour. Comme nous (pas vous ??), Magalli ne mange pas dans le noir... Inutile donc de lui apporter des aliments une fois la nuit tombée, elle sera déjà perchée, prête à passer une bonne nuit. 

 

N'oubliez pas l'eau... Elle est indispensable... même en hiver !

Certes, elles ont moins soif pendant l'hiver... Mais vos poules doivent cependant continuer à disposer d'eau à volonté. Un manque d'eau pourrait en effet être néfaste sur leur appétit et donc sur leur croissance et sur la qualité de leur ponte. On est d'accord, leur garantir un accès à l’eau en plein hiver n’est pas toujours simple lors des assauts de l’hiver et ses températures glaciales…

Pensez bien :

1. à changer l'eau des abreuvoirs chaque jour. De l’eau hein !! Pas le reste de champagne de la saint Sylvestre, Magalli déteste les bulles.

2. à suspendre les abreuvoirs afin de conserver une eau propre.

3. à vérifier que l'eau ne gèle pas dans les abreuvoirs en cas de températures inférieures à 0°C. Distribuez plutôt à vos poulettes de l'eau tiède, 2 fois par jour. 

Si votre emploi du temps ne vous permet pas d’assurer ces passages réguliers pour leur assurer un accès à de l’eau fraîche mais pas trop, quelques astuces existent pour ralentir le processus de gel :

- Abriter l’abreuvoir du vent

La première chose à faire est d’abriter l’abreuvoir autant que possible. Vous pouvez placer l’abreuvoir à l’abri du vent, ou à l’endroit qui vous paraît le moins frais. Si le bricolage n’a aucun secret pour vous, la construction d’un abri pour l’abreuvoir pourra occuper vos journées d’hiver.

- Eviter les récipients en métal

Souvenez-vous de vos cours de physique… Un récipient en métal conduit davantage la chaleur, et par conséquent, le froid. Préférez un abreuvoir en plastique dans lequel l’eau gèlera moins vite.

- Disposer des objets flottants

L’astuce la plus connue est de placer de petits objets flottants à la surface de l’eau. Avec le vent et les coups de becs, ceux-ci occasionneront le mouvement de l’eau, empêchant ainsi l’eau de geler. Les balles de ping pong ou les vieux jouets de bains de vos enfants feront parfaitement l’affaire et éveilleront la curiosité de vos gallinacés. 

 

Préparez le poulailler de Magalli à affronter l'hiver ! 

Un poulailler abrité du froid, de l'humidité et des courants d'air.

Qu'on se le dise, même si elles supportent encore moins la chaleur, les poules n'aiment ni le froid ni la pluie. Elles vont donc passer de longues journées confinées dans leur poulailler pendant la période hivernale. Espérons qu'elles pourront tout de même profiter de quelques belles journées pour prendre l'air (notez que si la neige et la pluie battante leur sont déconseillées, les priver complètement de sorties pourrait nuire à leur santé).

Pour éviter à vos petites pensionnaires de tomber malades ou d'être stressées par les conditions climatiques cet hiver, nous vous recommandons d'isoler votre poulailler du froid, de l'humidité et des courants d'air, de le nettoyer régulièrement et de prévoir un petit parcours extérieur adapté.

 Hiverniser le poulailler de Magalli en 5 bonnes pratiques :

1. Une bonne isolation du poulailler permet de protéger les poules du froid et de l'humidité. Pour cela, doublez le toit si besoin afin de le rendre plus étanche ou réalisez un sous-plafond. Par ailleurs, ajoutez si nécessaire un isolant aux murs (planches de bois, plaques de liège...). Quant au sol, plutôt que de la terre battue, compliquée à nettoyer, offrez à vos poules un sol en ciment, en béton ou en bois et couvrez-le de litière en hiver.

2. Une bonne isolation du poulailler ne vous dispense pas d'une bonne ventilation ! Par conséquent, veillez à ne pas boucher toutes les aérations du poulailler au risque d'empêcher l'air de passer ! Le poulailler doit en effet pouvoir être aéré (fenêtres, bouches d'aération, sorties d'air) de manière à évacuer l'humidité générée par les poules lorsqu'elles respirent. 

3. Le poulailler doit être protégé du vent. Son emplacement sur votre terrain a donc toute son importance : il doit être le moins possible exposé au vent. Vous pouvez également planter une haie en guise de brise-vent naturel afin de protéger vos poules des courants d'air et des vents hivernaux.

4. L'entretien du poulailler ne doit en aucun cas être abandonné pendant l'hiver, bien au contraire ! Pour éviter les problèmes de santé, nettoyez-le toutes les 2 semaines : changement de la litière, nettoyage à la brosse du sol, des perchoirs, des pondoirs, des mangeoires et abreuvoirs. Vos poules vous remercieront pour vos bons soins à leur égard...

5. L'aménagement d'un parcours extérieur de circonstance, avec un auvent en sortie de poulailler et un sol recouvert de paille ou de litière couvre-sol, est fortement souhaitable ! Vos Magalli pourront de cette manière passer un peu de temps dehors malgré le mauvais temps... et ça, c'est bon pour leur moral !

 

Catégorie : Ma poule