L’arrivée de Magalli à la maison

25/05/2016
Arrivee-magalli-maison

Le jour tant attendu est arrivé !

Magalli, la reine des poulettes, est enfin là. Couchée dans sa jolie boite de transport, elle patiente sagement avant de découvrir son nouvel environnement. Le transport peut être une étape stressante pour Magalli et il va falloir agir avec beaucoup de calme et de douceur pour la rassurer.

Pour cela, commencez par éloigner toute source de stress additionnel : les enfants auront très prochainement l’occasion de rencontrer Magalli, de la couvrir d’amour et de tendresse. Pour le moment, évitez les cris et les mouvements brusques, les attroupements autour de la caisse de transport : Magalli ne doit pas se sentir cernée ou piégée à l’ouverture de sa boîte. De même, éloignez le chien car Magalli a besoin de calme.

Selon la taille du parcours réservé à Magalli, il peut être souhaitable de limiter à quelques mètres carrés la surface de découverte : l’abri, le dortoir, la mangeoire et l’abreuvoir. Ainsi, Magalli saura où boire, manger et dormir avant de partir à la découverte de son territoire. Dès le lendemain matin, vous pouvez laisser Magalli profiter de la totalité de son espace.

Ne la manipulez pas trop les premières heures : déposez la boite de transport au milieu de l’espace prévu pour son accueil, ouvrez le couvercle et laissez Magalli sortir quand bon lui semble. Selon son caractère et sa vivacité, elle quittera rapidement sa boite pour partir à la conquête de son palais, ou bien elle prendra son temps et ne sortira qu’au bout de quelques heures si elle est timide et réservée (c’est rare, chez Magalli). Dans tous les cas, le calme et la sérénité sont à privilégier au bruit et gestes brusques.

Le transport peut fragiliser les intestins de Magalli : mettez à sa disposition de l’aliment et de l’eau et réservez les déchets de cuisine pour le surlendemain.

Le soir venu, vérifiez que Magalli va bien dormir dans le dortoir : elle peut être un peu perdue au début et chercher à se percher n’importe où pour passer la nuit. Le cas échéant, attendez la nuit pour remettre Magalli à l’endroit voulu, dans l’abri, perchée sur les perchoirs prévus à son intention. Le lendemain soir, docile, elle retournera généralement se coucher là où elle s’est réveillée.

La maison de Magalli

Avant d’accueillir vos Magalli d’amour, il est indispensable de leur préparer un nid douillet qui sera demain le théâtre de la vie trépidante de Magalli : le poulailler.

Il est derrière nous le temps où une dizaine de poules erraient sur les tas de fumier et dans les coins sombres des fermes de nos grands-parents. Aujourd’hui, Magalli est la reine, elle aime être bichonnée, prendre soin de ses plumes et de son allure (sa réputation en dépend).

A vous donc de lui mettre à disposition un lieu de villégiature à hauteur de ses origines.

Une princesse mérite un palais ! 


 Retrouvez dans votre guide cet article dédié à l'arrivée de Magalli à la maison. Vous y apprendrez également comment bien nourrir votre poule, en prendre soin, équiper votre poulailler...

<<< Téléchargez l’intégralité de votre petit guide à destination de l’éleveur amateur Magalli >>>


© Magalli - christophe-huchet.fr

Catégorie : Ma poule