Magalli utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service.En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.

FAQ / L'habitat de Magalli

Retour à la liste des FAQ

Quelle hauteur de grillage dois-je prévoir pour l’enclos de ma poule ?

Si votre enclos est protégé par un filet de poulailler il faut compter de 1,8 à 2 mètres de hauteur afin de pouvoir pénétrer dans l’enclos sans vous baisser.

 

Si votre enclos est à ciel ouvert alors une hauteur de 1,2 à 1,5 mètres suffira afin d’éviter toute évasion de vos Magalli et l’intrusion de certains prédateurs ! 

Comment dois-je construire le poulailler de ma poule ? 

Il faut savoir que le poulailler ne doit pas nécessairement être immense ; un espace un peu confiné limitera les pertes de chaleur et sera beaucoup plus facile et rapide à nettoyer.

Voici le détail de la maison idéale pour votre Magalli :

  • Un coin « nuit » de préférence sur élevé du sol avec accès grâce à une échelle. Cela permet à Magalli une meilleure isolation de l’humidité.
  • Un toit : permet à Magalli d’être protégée des aléas climatiques
  • Un perchoir : minimum de 20 cm par poule. Le perchoir est nécessaire afin que Magalli puisse dormir et se reposer sereinement ! Il est donc nécessaire que chacune de vos Magalli ait une place pour se percher.
  • Un coin « ponte » sous forme de nid et garni de paille, de foin ou de copeaux de bois. Ces nids doivent se trouver dans la partie sombre du poulailler car Magalli aime être au calme afin de vous offrir son précieux cadeau !
  • Un abreuvoir et une mangeoire afin que votre Magalli puissent combler ses besoins vitaux ! Disposés à l’abri des intempéries pour vous permettre de garder des aliments en bon état et d’éviter de nettoyer et changer l’aliment tous les jours !
  • Eviter de placer les mangeoires et abreuvoirs sous les perchoirs nocturnes : Magalli ne sait pas viser quand elle fait ses besoins durant la nuit. Ou alors, c’est qu’elle fait exprès.

 

Le petit plus : Les plateaux ou tiroirs à freins ! Ceux-ci sont à disposer en dessous des perchoirs et vous permettent de collecter plus facilement les fientes de Magalli ! Un nettoyage rapide grâce aux granulés de la litière cacao Magalli ou à la paille que vous avez juste à récupérer sur votre plateau !

 

Vous trouverez pleins de conseils pratiques dans le chapitre « Son environnement » du guide de l’éleveur amateur.

Quelle est la taille minimale de surface à aménager pour le bien-être d’une poule ?

Les poules ne sont pas très difficiles, 5 m2 par poule suffit. Mais plus elles auront d’espace, mieux elles s’en porteront.

Quelles sont les conditions de vie à apporter à Magalli pour qu’elle soit joyeuse et heureuse ?

Une poule Magalli n’est pas très compliquée à combler !

Une poule heureuse c’est : un petit coin de verdure, un bac de cendre ou de sable, un abri pour la nuit, une nourriture équilibrée et adaptée à ses besoins ainsi que de l’eau à volonté et Magalli est au paradis !

 

Et bien sûr beaucoup d’amour ! 

Est-il obligatoire de laisser un espace herbeux aux poules ? Est-ce que les poules endommagent les terrains ?

Pour préserver son jardin il est préférable de les maintenir dans un espace clos (par exemple 10 m² pour 2 poules et de leur laisser l’accès au reste du jardin quelques heures par jour ou en votre présence le week-end).

Par ailleurs, certaines poules grattent moins que d’autres. C’est le cas par exemple des petites poules ornementales, comme les poules Soie, les Bantams de Pékin ou les Sabelpoot par exemple.

Vous pourrez donc laisser vos chères amies gambader sur votre pelouse de temps en temps afin qu’elles puissent avoir le plaisir de l’herbe sous les pattes ! 

Deux poules ne dévastent pas un jardin en deux jours, mais elles ont une fâcheuse tendance à retourner les paillis et les tas de feuilles, et à gratter les terres fraichement retournées. Ne leur en voulez pas : elles cherchent les petits insectes réfugiés sous les feuilles ou exposés à l’air libre par votre binette. Ils sont avalés d’un coup de bec pour vous faire un bel œuf le lendemain…finalement c’est bien pour vous que Magalli renverserait des montagnes…

 

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l’article de notre blog.

Faut-il absolument fermer le poulailler le soir ?

Il est préférable de protéger votre chère Magalli des prédateurs la nuit !

 

Fermer l’enclos vous permet de dormir sur vos deux oreilles et d’être sûre que celles-ci ne subiront pas de stress la nuit ... voire pire ! De plus, vous pouvez en profiter pour surveiller le niveau d’eau, les œufs qui auraient été pondus dans la journée et même lui souhaiter une jolie nuit ! 

Mes poules ne rentrent pas toutes seules dans le poulailler le soir. Comment faire ?

Parfois, Magalli veut dormir à la belle étoile et fait sa tête de mule pour rester dehors… Mais les prédateurs rodent donc il faut la rentrer au chaud. Pour habituer Magalli à rentrer, n’hésitez pas à la pousser un peu vers son poulailler.

 

Vous pouvez aussi instaurer un rituel en disposant de l’aliment au moment de la rentrer le soir. 

Comment protéger ma poule des prédateurs ?

Afin de protéger vos poules, il vaut mieux privilégier un endroit clos et protégé de barrières où elles pourront se promener sans se soucier des prédateurs ! Pour éviter que Maître Renard ne rende visite à Magalli pendant la nuit, vous pouvez creuser quelques centimètres dans le sol pour prolonger le grillage sous terre et l’incurver.

Ceux-ci attaquant de préférence la nuit, il est plus sûr d’enfermer votre Magalli au sein du poulailler afin qu’elle puisse se protéger mais également protéger ses œufs !

 

Car une Magalli en sécurité, est une Magalli comblée, qui va donner des œufs et faire de ses propriétaires les plus heureux du monde ! 

Les poules attirent-elles les rats ?

Les poulaillers de nos grands-mères, infestés de rats ou de souris, sont de la veille époque. Magalli est moderne et résolument maniaque : hors de question de partager le poulailler avec le moindre rongeur.

Pour l’y aider, stockez la nourriture de Magalli dans des récipients hermétiques : une simple poubelle en métal avec couvercle suffira, vous en trouverez dans tous les magasins de mobilier suédois. De même, évitez de laisser des restes de repas en quantité importante la nuit dans le poulailler : si Magalli s’est couchée rassasiée, quelques heures plus tard les rats se réveillent souvent affamés.

Si malgré ces précautions votre poulailler reçoit la visite de rongeurs, vous pouvez utiliser des nasses vendues en jardinerie afin de les y piéger et d’aller les libérer un peu (beaucoup) plus loin. Evitez les poisons car Magalli ne sait pas faire la différence entre un blé sain et un blé empoisonné.

Enfin, vous pouvez compter sur les chouettes et les hiboux du voisinage, mais c’est plus aléatoire.

 

Retrouvez pleins d’informations pratiques sur l’article de notre blog.

Comment préparer mon poulailler pour les périodes de grand froid ?

Vous n’habitez pas sur les hautes cimes de Savoie ? Tant mieux, vous pourrez voir l’hiver arriver sereinement. Lorsque les grands froids s’annoncent, ne vous inquiétez pas pour Magalli : nul besoin de cache-nez, son plumage douillet la met à l’abri du rhume. Le seul point d’attention est l’eau : Magalli doit avoir accès à l’eau (liquide !) tous les jours.

Si Magalli doit patienter jusqu’à midi pour boire, pas d’inquiétude, elle peut attendre. Par contre, si les températures ne remontent pas au-dessus de zéro de la journée, il faut lui venir en aide, par exemple en cassant la pellicule de glace sur l’abreuvoir avant de partir travailler le matin, ou en mettant celui-ci le soir dans le garage, à l’abri du gel, avant de la ressortir le matin.

Enfin, si vous préparez un arrosoir la veille avec de l’eau à température ambiante que vous stockez dans l’entrée pour la nuit, le matin il ne vous restera qu’à le vider sur l’eau figée de l’abreuvoir pour faire fondre la glace et libérer le précieux liquide.

Rassurez-vous, l’hiver est court et les beaux jours reviennent vite.

 

Retrouvez d’autres astuces sur l’article de notre blog.

Comment dois-je protéger mes poules lors des fortes chaleurs ?

Pour Magalli, l’été, oubliez la plage abandonnée, coquillages et crustacés (quoique les crevettes, elle adore, Magalli). En cas de fortes chaleurs, Magalli trouve d’elle-même les astuces pour éviter le coup de chaud : elle cherche l’ombre des arbres, la fraîcheur du coin nuit, ouvre légèrement ses ailes pour évacuer de la chaleur et halète comme un chien : c’est sa façon à elle de transpirer. Pour l’aider à passer les grosses chaleurs, veillez à laisser à sa disposition une eau propre et, si possible, fraîche. Assurez-vous qu’il y a bien un point d’ombre dans le poulailler quelle que soit l’heure de la journée, et si ce n’est pas le cas, laissez-la sortir : elle ira le chercher dans le jardin.

 

Retrouvez des conseils sur l’article de notre blog.

Une question
en +Question-icon-black

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question ?
Posez-la nous directement via la boîte à questions